Pousserez vous la porte de la conaissance absolue?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika

Aller en bas 
AuteurMessage
Lena Gray
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 24
Numéro de Chambre : 001
Activité : Musicienne
Don : Aspire l'Energie vitale

MessageSujet: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Mer 23 Déc - 18:21



La pièce est composée de tons violets et blancs,
un lit se situe sous les fenêtres, un autre près des
radiateurs et le dernier vers la porte. Il n'y a
qu'une grande armoire collée au mur ainsi que
trois tables de chevets. Les fenêtres donnent sur
le Jardin de l'établissement et la salle de bain reliée
est plutôt petite.


Dernière édition par Lena Gray le Lun 28 Déc - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendresdecume.skyrock.com/
Lena Gray
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 24
Numéro de Chambre : 001
Activité : Musicienne
Don : Aspire l'Energie vitale

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Jeu 24 Déc - 13:01

J'avais facilement quitté ma maison finalement. J'avais rangé ma chambre, nettoyé la cuisine, lu quelques livres médicinaux et je m'étais assise, là, devant la fenêtre. J'avais regardé les jours passer, puis les semaines, mes valises toujours prêtes, près de moi. Je ne ressentais plus tellement le besoin de dormir durant quelques jours si je touchai plus d'une trentaine de fruits. J'avais l'impression qu'ils me fournissaient assez d'énergie pour tenir. Puis après avoir vu les herbes hautes sécher à mon contact, je compris.
J'enfilai une paire de gants en cuir, saisis mes bagages et sortis de la maison en fermant la porte à clef.
Toute vie m'avait quittée.
Je prenais celle des autres pour pouvoir prolonger la mienne.
C'était un horrible don que mon père m'avait transmit et que je ne pouvais renier. Sauf si je mourrai. Mais ceci n'était pas réellement dans mes plans.
Il me fallut cinq mois pour trouver la Rédemption. J'avais parcourus bon nombre de kilomètres, marchant sous une pluie de pétales de cerisiers, qui au contact de mes doigts se fanaient. J'avais finis par m'habituer à mes gants. Ils étaient fins, me permettaient toujours du mouvement, mais j'avais peur que l'on me demande de les ôter, que l'on veuille m'y forcer et qu'il arrive malheur.
C'est en poussant la porte de l'établissement que je su que je resterai longtemps ici. Il n'y avait personne pour l'instant mais je savais que j'étais l'une des premières. Après tout, je ne l'avais su que par une vague rumeur et j'avais eu du mal à confirmer ses dires. J'entrai donc avec une légère appréhension, m'avait-on roulée?
Le bureau de la directrice se trouvait dans le couloir de droite. Je toquai quelques coups, de peur de déranger, avant d'attendre que l'on me demande d'entrer.
La voix se fit vite entendre et l'échange fut plutôt bref. On me dit qu'il y aurait bientôt d'autres habitants et on me confia les clés de ma chambre. Je la remerciai et tournai les talons pour me diriger vers ma chambre. Traîner mes valises sur trois étages ne fut pas de tout repos et une fois arrivée dans ma chambre, sans me soucier des autres, je m'écroulai sur le lit juste devant moi, sous les fenêtres. Au bout de cinq minutes, je me décidai à déballer mes affaires et à les ranger dans mon placard avant d'entendre une autre clef rentrer dans la serrure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendresdecume.skyrock.com/
Oriane Lyse
Admin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 27
Numéro de Chambre : 001
Activité : Chanteuse
Don : Contrôle de l'eau

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Jeu 24 Déc - 18:26

Je suis arrivée un peu après toi, je m'en souvient très bien, ce jours là il a commencé à pleuvoir de fines gouttelettes à mon arrivée. J'ai marché aussi vite que je le pouvais afin de rejoindre Rédemption, malheureusement faute de posséder un plan de la ville je me suis perdue. J'ai longé les ruelles avec prudence, comme si ma vie en dépendait, pourtant, je n'ai croisé personne dehors, avec le temps qu'il faisait cela n'avait rien d'étonnant. Lorsque j'ai enfin trouvé le bâtiment je m'y suis engouffrée sans une once de doute ou de peur. J'ai toqué à la porte de la directrice, après avoir obtenu mes clés j'ai grimpé les marches deux par deux, avec l'infime espoir d'être la première arrivée. Mais tu étais déjà là......

- Oh pardon...

Je t'est observée silencieusement, toi, ton teint blanc comme neige, tes cheveux rose, tes mains délicates, enveloppées dans des gants... J'ai détaillé chaque traits de ton visage avec minutie. Puis je me suis dirigée vers le lit, celui niché contre le mur, non loin de la fenêtre, mais pas trop prêt non plus. J'ai déposé ma valise, et je me suis laissée choir sur le matelas.

- Je suis Oriane Lyse, et vous?

J'ai plongé mes yeux bleu dans les tiens brun rosés et j'ai sus, que nous serions liées pour l'éternité, que notre rencontre était issus du destin, que s'était inévitable. Tu sais, j'ai eu affreusement peur, car ce genre de rencontre est unique, rare, précieuse, mais elle implique forcément des larmes et moi, je ne pouvais plus pleurer, j'étais comme un désert aride....

- J'espère que je ne vous dérange pas...

J'ai rangé mes affaires silencieusement, aucun mots n'est venu briser ce silence parfait, pas même la pluie, elle avait cessé de tomber, laissant un rayon de soleil réchauffer la petite chambre ou nous séjournions. J'ai déposer sur la petite table de chevet un sablier, une pile de lettre. Puis j'ai éparpillé sur ma couette des partitions et des paroles, je me suis assise en tailleur, les mains sur le ventre... Et j'ai chanté....
Aujourd'hui encore je n'explique pas ce geste, ce n'était pas de la prétention, ou quoi que se soit d'autre, juste un besoin vitale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redemption.chocoforum.net
Lena Gray
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 24
Numéro de Chambre : 001
Activité : Musicienne
Don : Aspire l'Energie vitale

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Jeu 24 Déc - 20:46

Il y a des choses auxquelles on ne pense pas, auxquelles nous ne sommes jamais réellement préparés. Cela faisait des années que je n'avais pas communiqué avec quelqu'un, cherché à tisser une amitié durable. Presque trois ans. De plus, l'infime amour que m'apportait mon père ne m'avait pas aidé dans cette tâche. Il me fallut quelques secondes pour me rendre compte qu'un jour ou l'autre, nous saurions tout l'une de l'autre.
Tes longs cheveux bleus ne m'avaient pas semblé étranges, les miens étaient roses après tout, mais tes yeux, si bleus, si purs. Ils m'avaient captivé l'espace de quelques secondes, juste le temps que je m'arrête de vider mon sac pour te regarder.


- Je m'appelle Helena Gray, appelles moi Lena.

- J'espère que je ne vous dérange pas...

Je hochai la tête négativement pour la rassurer, elle était autant ici chez elle que chez moi, ainsi que chez la troisième personne qui nous rejoindrait d'ailleurs.
J'avais presque terminé de ranger mes vestes dans l'armoire, quand je tombais sur tout un tas de partitions plongées au fond de mon sac. Je n'avais pas pris mon violon, à mon grand regret, mais il me semblait qu'il y avait un piano dans la salle de musique.
Le destin voulut que tu chantes à ce moment là, Oriane, que tu me fasses comprendre que toi aussi tu avais ce don pour les belles choses et que ta voix en faisait partie. Même si je n'en ai pas eu l'air, je t'ai écouté très attentivement. J'absorbai chacune de tes paroles, je goûtai à chacune de tes notes en imaginant déjà l'air de piano qui l'accompagnerait. Je voulais te demander de chanter pour moi, là, maintenant, tout de suite, je voulais te faire entrer dans ma bulle pour m'y engouffrer un peu plus. Mais je me suis simplement retournée, l'air pensive, pour te féliciter.


- Vous chantez très bien.

Mes yeux dérivèrent vers l'amas de partitions étendu sur son lit, je m'en approchai calmement.

- Je peux?

Sans attendre réellement de réponse, je me mis à regarder toutes les chansons qu'elle possédait. La plus part avaient un accompagnement piano, ce qui me poussais à parler.

- Je suis une pianiste... Si un jour vous voulez un accompagnement, n'hésitez pas à me demander.

Je lui souris d'un de ces sourires dont on ne se rend pas compte, naturel et discret, un de ceux qui vous mettent directement en confiance. Je sortis alors les miennes et les plaçai dans ma table de chevet, avant de déposer sur celle ci une photo de mes parents.

Après toute cette agitation, je m'engouffrai dans la salle de bain, tournai le robinet et ôtai mes gants en cuir rouge. J'avais terriblement transpiré et la moiteur était devenue acide, pourtant, je m'obligeai à les porter. Je ne voulais pas faire de mal à quelqu'un, je ne me permettais donc de toucher uniquement les plantes et les fruits, histoire de me sentir mieux sans pour autant nuire à autrui.
L'eau ruisselante dans l'évier devint noire, mes mains absorbaient un je-ne-sais-quoi qui la rendait ainsi, imbuvable, presque odorante, ce qui me fit que me terrifier moi même.
Coupant l'eau et enfilant de nouveaux gants cette fois bleus, je regagnais la chambre et mis mon sac sous mon lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendresdecume.skyrock.com/
Oriane Lyse
Admin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 27
Numéro de Chambre : 001
Activité : Chanteuse
Don : Contrôle de l'eau

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Sam 26 Déc - 1:49

J'ai toujours sus que la vie était un fil instable, susceptible de céder à n'importe quel instant. Nous n'étions pas maitre de nos destinée... Malgré tout, je m'entêtais à croire aux voeux, à la providence, surtout dans ces moments, comme à cet instant, ou tu m'a dit paisiblement un maigre sourire sur les lèvres.... Que tu jouais du piano. Moi, la pauvre fille perdue, avec pour seul réconfort le chant, seul espoir embrasser une carrière pro... Et toi, tu me tendais les bras comme on tend un magnifique cadeau, le plus beau qu'il soit à mes yeux.

- J'adorerais!

J'avais attendu, les yeux pétillants tel une enfant, que tu sorte de la salle de bain. Puis naturellement j'avais criée ses mots. Tu sais, s'est stupide, je ne savais pourtant rien de toi, mais déjà tu me fascinais, tu brillais tel une étoile dans mon monde noir comme l'encre. Tu étais ma lueur d'espoir, ma bouffée d'air alors que je ne connaissais que ton nom et ton prénom. Mais s'étais suffisant car comme moi tu n'avais sans doute pas envie de confier cette partie morte de toi même.

- Oui...... J'aimerais vraiment...

Si j'avais été encore capable de pleurer, à cet instant des larmes auraient inondées mes joues rosies, mais je n'y arrivais pas alors j'ai simplement fermé les yeux, puis j'ai souris, ce n'était pas grand chose, mais j'étais pleinement heureuse.
J'ai rouverts les paupières, puis farfouillé dans ma pile de papier, ensuite, je t'ai simplement tendu une partition de piano.

- Et si on se tutoyais, je sens qu'on va devenir de très bonnes amies toutes les deux.

J'ai affiché mon plus beau sourire, les yeux brillant de joie. Et j'ai compris, que je reprenait goût à la vie, juste parce que tu te tenais là à côté de moi, tout simplement. Mon coeur à bondit, un peu plus vite que d'ordinaire, une sensation drôle, étrangère....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redemption.chocoforum.net
Lena Gray
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 24
Numéro de Chambre : 001
Activité : Musicienne
Don : Aspire l'Energie vitale

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Sam 26 Déc - 19:58

Je hochai la tête pour approuver sa décision, la gratifiant d'un sourire avant de poser les yeux sur la partition. My Chemical Romance, Ghost of You. Je connaissais déjà vaguement l'air de piano. Je reproduisis le son avec ma bouche et battant la rythme avec mon pied, avant de relever les yeux vers Oriane. Je pris d'autres partitions dans ma table de chevet.

- Prends plusieurs partitions et viens !

Je pris sa main et nous descendîmes toutes deux les escaliers, les bras chargés de feuilles de papiers mal ordonnées, un fin sourire aux lèvres.

Direction || Salle C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendresdecume.skyrock.com/
Oriane Lyse
Admin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 27
Numéro de Chambre : 001
Activité : Chanteuse
Don : Contrôle de l'eau

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Dim 27 Déc - 21:46

salle c || suite

Tu sais, je me rappelle de chaque détail, ce soir là, notre première nuit à Rédemption, je t'ai suivis, tu marchais sans une once de doute à travers les couloirs, comme si tu les avaient toujours connus, tandis que moi, je longeais les murs par peur de me perdre ou de trébucher. Tu étais déjà mon idole, mon modèle, ton aura dégageais un "je ne sais quoi" de particulier, de singulier. J'étais littéralement fasciné.

- Bonne nuit...

Je t'ai quitté pour la salle de bain. J'ai laissé la porte entrouverte, je me suis débarrassé de mes vêtements, j'ai enroulé mon corps dans une serviette et fais coulé de l'eau dans le bain. j'ai observé le liquide, complètement absorber par le bruit mélodieux qu'il en dégageait.
Puis je me suis glissé dans l'eau brulante, j'ai plongé mon corps jusqu'à ce qu'il soit entièrement recouvert, tout, même mon visage, mes cheveux.
Puis je me suis endormie....

Je ne suis pas un poisson tu sais, d'ailleurs, qu'est ce que je suis? Peu importe....... Voila comment s'est passé cette première nuit à Rédemption.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redemption.chocoforum.net
Lena Gray
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 24
Numéro de Chambre : 001
Activité : Musicienne
Don : Aspire l'Energie vitale

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Dim 27 Déc - 22:20

Des cauchemars, encore et toujours. À mon réveil, tu n'étais pas dans ton lit et les draps étaient parfaitement pliés. Avais-tu réellement dormis ici cette nuit?
Mes doigts glissèrent dans mes cheveux en bataille et tout en m'abaissant au niveau du sol pour tirer un cageot de pommes sous mon lit, je me mis à passer mes doigts sur chacune d'entre elle, avant d'en garder une dernière pour la manger, avec des gants cette fois-ci. Ce fut une vingtaine de pommes qui étaient prêtes à être jetées, mais j'étais tranquille pour au moins trois jours. Je les jetais alors toutes dans un sac étanche dans l'idée d'aller les mettre ensuite au composte dans la réserve du rez de chaussée.
J'ôtai alors mes gants et me dirigeai vers la salle de bain, tournant les poignées avec mes coudes.

Je ne pu m'empêcher d'étouffer un cri, en te voyant là, allongée dans une baignoire quasiment vide. J'ai eu peur tu sais. Puis je me suis rappelée que ton élément était l'eau. J'ai placé mes doigts sous ta narine, histoire de sentir une quelconque respiration qui me rassurais.
Appuyée contre les lavabos, je fixais mon reflet, stoïque, avant de passer une main dans mes cheveux et de placer une serviette devant la fenêtre de la salle de bain.

Je décidai de repartir, te laisser à ta rêverie, histoire que nous ne soyons pas deux à être debout à 6 heures du matin. Allongée sur mon lit, fenêtres ouvertes, je regardai les oiseaux chanter, jouer, profiter de chaque instants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendresdecume.skyrock.com/
Oriane Lyse
Admin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 27
Numéro de Chambre : 001
Activité : Chanteuse
Don : Contrôle de l'eau

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Mer 30 Déc - 15:03

Je me suis réveillé, dans une eau profondément froide, mon premier réflexe à été de me redresser, d'aspirer une grosse goule d'air. Je ne pouvais pas me noyer, pourtant après une nuit dans l'eau, j'avais besoin d'oxygène. Étrange non?
Je me suis habillée d'une petite robe blanche et d'un sous pull à col roulé, j'ai glissé autour de mon cou un collier de perle. Puis pour finir j'ai noué mes cheveux, passé un peu de poudre sur mon visage.

Tu sais, à cet instant j'ai eu peur de franchir la porte, pour plusieurs raisons, mais la plus évidente, s'étais que tu ne sois plus là. J'avais besoin de ta présence, même avec si peu d'échange, tu faisais partie de mon monde, s'étais irrévocable.
J'ai poussé la poignée de la salle de bain tout en retenant mon souffle. Un vent frais à caresser mon visage, alors j'ai comprit que la fenêtre était ouverte et que tu te tenais non loin d'elle.


- Bonjour, tu est matinale dis donc!

Je t'ai souris, puis j'ai rejoins mon lit. J'ai calé ma tête dans mon oreiller pour étouffer mes cris, j'avais besoin de chanter, de crier, de m'exclamer. Alors je me suis redressée, je t'ai regardé sérieusement.

- Que dirais tu d'aller faire un tour dans le jardin! J'ai envie de chanter!

Je me suis assise en tailleur, j'ai retrouvé mon calme et j'ai simplement attendue. A cette époque tu ne devais pas trop comprendre mon comportement, un instant j'étais paisible, l'autre d'après, surexcité. Mais tu sais je suis le reflet de l'eau, tantôt calme, tantôt agitée, cependant à tes côtés, j'étais plus souvent docile, paisible, à croire que ta simple présence avait le don de me rassurer, de me rendre heureuse.

Nos pouvoirs avaient quelque chose de magique, mais le plus fantastique, s'étais ta présence, si bienfaisante, si bénéfique pour ma personne.
Désormais je suis plus calme, bien que tu ne sois pas là, près de moi.... Peut être ais-je enfin trouvé la paix....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redemption.chocoforum.net
Lena Gray
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 24
Numéro de Chambre : 001
Activité : Musicienne
Don : Aspire l'Energie vitale

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Mer 13 Jan - 22:01

Je la regardais tout le temps. J'observais chacun de ses sourires, chacun de ses froncements de sourcils, chacune de ses moues. Et je me rendis compte que, toutes ces mimiques, tout ce qui faisait sa personnalité, je ne voudrais l'échanger pour rien au monde. Avant même que je mettes un nom dessus, je le savais. Elle était ma laotong, mon âme soeur, celle pour laquelle Dieu m'avait mis là, pour que je la protège, pour que je l'aide, pour que l'on s'aime et que l'on vive ensemble.

Mais un tel bonheur peut-il réellement durer? N'est-il pas qu'une simple période heureuse, qui laisse place au chagrin? Je ne penses pas. Nous étions parfaitement compatibles. Nous aimions tout ce que l'autre aimait. Nous vivions pour être ensemble, pour que le "destin" nous réunisse. Il ne pouvait en être autrement.

Je hochais simplement la tête pour approuver son idée. Nous nous rendîmes en dansant vers les jardins, couvertes de manteaux, écharpes et d'une couverture que je jetai par la fenêtre, pour la récupérer en bas. Merci Newton.

Après avoir dévalé les trois étages en riant, nous nous rendîmes immédiatement dans la cours et nous installâmes au milieu de celle-ci. Assises sur notre couverture - voir allongées - Oriane commençait à chanter des chansons que nous connaissions toutes deux tandis que je l'accompagnait en faisant les choeurs, ou bien en chantant doucement avec elle en changeant d'octave. J'adorai faire les voix secondaires, c'était bien souvent un exercice plutôt compliqué.

Mes doigts avaient finis par devenir gelés, autant que mes orteils, mais nous étions heureuses de chanter toutes les deux, ici, et même si nous avions froid, nous savions que nous allions rester encore un moment ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendresdecume.skyrock.com/
Oriane Lyse
Admin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 27
Numéro de Chambre : 001
Activité : Chanteuse
Don : Contrôle de l'eau

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Sam 16 Jan - 17:42

J'ignorais....
J'ignorais, encore et encore, la petite voix qui dans ma tête, me rappelait à l'ordre... "Tu n'a pas le droit de connaître un tel bonheur."

Le silence qui régnait très tôt le matin, je m'en rappelle encore, de nos voix voluptueuse nous avions bercé les pensionnaires encore endormie, allongée sur une couverture au milieu de la neige fraichement tombé dans la nuit. S'étais notre première matinée, pas la dernière... Pourtant elle avait un goût unique, un subtile mélange de joie et d'amour, d'innocence.
Je ne savais pas très bien ce qui nous liait, ni quel nom mettre sur mes sentiments, amitié? amour? ou peut être bien les deux... Mais ce n'étais pas raisonnable... Qu'avions nous de raisonnable de toute manière? Nous rêvions de gloire, de célébrité, de musique, de .... vivre. Alors que nous avions arraché la vie à des êtres, aux êtres qui nous étaient essentiel.


- Lena! Ne m'abandonne pas... Jamais.

Je m'étais tout doucement rapproché de toi, pour fourré mon nez dans tes cheveux si soyeux. En réalité, j'avais fais cela pour cacher les larmes qui menaçaient de quitter mes yeux. Je n'étais encore qu'une enfant, sensible, fragile et tout bêtement, moi qui ne te connaissais pas vraiment, je me suis accroché à toi, comme un homme sur le point de mourir s'accroche à la vie.
Tout bêtement, en l'espace de quelques heures, tu étais devenue essentiel pour moi... Je trouvais ça malsain... Car je jugeait n'avoir le droit qu'aux malheurs, après tout, je n'avais jamais rien fait de "bon", de "bien" dans ma vie, jusqu'à aujourd'hui.


- Lena, est-ce... j'aimerais toucher tes mains.

Je m'étais assise en tailleur, tête baissé, tel une enfant prise en faute, parfaitement consciente de sa bêtise.
S'est lorsque je me suis redressé, que j'ai croiser ton regard, que ma vie à véritablement commencé. Je n'avais pas peur des risques, mais toi si, j'étais parfaitement en état de comprendre, mais je m'en fichais bien. Je voulais te le montrer, que parfois la vie n'est pas injuste. Moi qui ne connaissais rien de ta peine, de ta douleur, j'avais entreprit de t'aider.


- N'ai pas peur... Moi je n'ai pas peur, il n'arrivera rien.

J'ai tendu ma paume, j'ai constaté que l'extrémité de mes doigts était violet, j'ai souris puis mes pupilles encore dilatées se sont entièrement perdu dans ton regard cuivrée.
Aujourd'hui encore, je suis incapable de mettre un nom sur mes sentiments. Tu étais mon âme soeur, celle pour qui j'étais destinée, quoi qu'il arrive....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redemption.chocoforum.net
Lena Gray
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 24
Numéro de Chambre : 001
Activité : Musicienne
Don : Aspire l'Energie vitale

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Sam 16 Jan - 22:37

C'est vrai. Je n'avais jamais touché personne. J'avais toujours été si effrayée. En même temps, vu ce qu'il arrivait à tout ce que mes doigts effleuraient, je n'avais pas tellement envie d'essayer. Quand tu m'as demandé cela, j'ai eu peur. Peur de te faire du mal, peur de te perdre subitement, puis curieuse aussi. Non je n'allais pas t'abandonner. Oui je t'aimais. Déjà. J'aurai donné ma vie pour toi, pour ce genre de personnes qui t'apportent tellement que tu ne veux rien d'autre que sa présence.
Les secondes furent longues après que tu m'aies tendues la main. J'ai vu tes yeux bleus, pétillants, profonds. Et les miens, cuivrés et ternes. J'ai compris que tu voulais savoir. Tu voulais savoir si j'étais capable de te faire du mal. Je le savais que la réponse était oui. Que ma main allait brûler la tienne et commencer à la faire pourrir en quelques secondes. Mais je voulais savoir, moi aussi. Est-ce que la simple volonté stopperait mon pouvoir?

Délicatement, j'ai ôté mon gant. Je l'ai posée sur la neige noircie, et, tout en retenant mon souffle, je t'ai serré la main, doucement. Durant quelques secondes, il ne s'est rien passé. J'étais tellement heureuse, de pouvoir contrôler un temps soit peu mon pouvoir. Puis, des gestes nerveux m'ont ramené à la réalité et ton visage s'est déformé. Je t'ai immédiatement lâché la main, déjà abîmée à mon contact. Je dois t'avouer que, ce jour là, j'aurai voulu mourir. J'aurai voulu soigner tes blessures grâce à mes larmes. J'aurai voulu te rendre se sourire disparu à cause de la douleur.

J'ai remis mes gants, et je t'ai emmenée à l'infirmerie pour te soigner moi même. Tu sais, Oriane, je ne peux pas me toucher moi même. Je ne connais plus la douceur de mon ventre, les caresses dans mes cheveux. Mes gants ne m'offraient aucune sensation, et mon corps était strié de marques de doigts. Faire attention, encore et toujours.
J'y ai déjà pensé, à les couper. À renier ce pouvoir. Mais que ferai-je sans mes doigts? Je n'osai même pas l'imaginer, ils étaient tellement précieux, même si nous n'y faisions pas attention. De plus, j'étais une pianiste; et j'aurai préféré mourir que ne plus appuyer sur ces touches blanches.

Ta main était déjà rouge, putride sur les bords, mais il n'y aurait pas de cicatrice, ou une, très infime. Je savais exactement quels soins t'administrer, et en quelques minutes, tu ne devais même plus avoir mal.

Evidemment, bien que, au début, j'avais contrôlé mon pouvoir, je n'accepterai plus de te faire du mal "pour voir".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendresdecume.skyrock.com/
Oriane Lyse
Admin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 27
Numéro de Chambre : 001
Activité : Chanteuse
Don : Contrôle de l'eau

MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   Sam 16 Jan - 23:33

Tu ne m'avais pas laissé le temps de te rassurer, une seul grimace de ma part t'avais effrayé, je voyais bien sur les traits tirés de ton visage, à tes sourcils froncés que tu n'étais pas heureuse, mais extrêmement triste.
J'ai caresser ta joue de ma main valide, puis je me suis écarté de toi, j'ai plongé mes mains dans l'eau glacé du lavabo et tout est redevenue "normal". La main que tu avait soigneusement commencé à soigner n'était plus abimée, cela n'avait rien d'étonnant en soit, puisque j'étais de l'eau. Voila aussi pourquoi, je n'avais pas eu peur de ce qui allait se passer.


- Tu sais Lena, je suis fière de toi!

Je t'ai serré dans mes bras, les mains encore humides, l'eau dégoulinant sur tes vêtements. Non peut être n'étais ce pas mes mains.... le liquide devait déjà avoir disparus, non, s'étais des larmes, de vrai larmes. Les toutes premières depuis des années, étrangement je me suis sentie bien, ton parfum sucrée, celui du caramel et de la vanille me réchauffait le coeur, puis le gout salée des larmes.... un tel délice pour moi qui m'enfonçait dans la noirceur.

- Un jours tu y arriveras, tu vivras sans ses gants, je te le promet, je t'aiderais.

Qui étais je pour vouloir modifier ta vie ainsi? Sans doute une personne prétentieuse et sûre d'elle, égoïste.... Mais si pour être heureuse, cela impliquait me concentrer sur ton bonheur plutôt que sur ma vie, peut importe, je le voulais bien, j'étais prête à tout accepter pour toi, j'étais prête à tout, même à échanger ma vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redemption.chocoforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre 001 || Oriane, Helena & Mika
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rédemption :: • Bâtiment || Troisième Etage • :: Dortoires Filles-
Sauter vers: